Partenaires


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Structuration Scientifique > Electronique > Architecture des Systèmes Electroniques de vision > HIDRALON

HIDRALON

Ces activités de recherche concernent la conception de systèmes de vision à haute performance dans le cadre du projet EUREKA High Dynamic Range – Low Noise CMOS imagers (HIDRALON 2009-2012) dédié au développement de nouvelles approches de conception de capteurs d’images.

L’objectif est de concevoir et mettre au point de nouvelles méthodes permettant d’accroître de manière drastique la dynamique des capteurs d’images tout en conservant, voire améliorant les autres caractéristiques importantes que sont la résolution, la qualité d’image, la sensibilité. Nos travaux concernent principalement la mise au point d’un système de vision de type Smart Camera capable de traiter en temps réel le flux vidéo afin de produire en sortie un flux à grande dynamique. L’imagerie à grande dynamique est une technique permettant d’obtenir des images possédant une dynamique bien plus étendue qu’une image acquise classiquement. Par dynamique on entend la capacité d’une image à restituer de fortes différences de luminosité. Pour obtenir la plus grande gamme dynamique d’une scène, la technique classiquement utilisée est l’acquisition successive de plusieurs images de la scène en faisant varier l’exposition. Cet ensemble d’images est ensuite combiné afin de produire l’image finale à grande dynamique.

Si de nombreuses solutions algorithmiques ont été développées, en particulier dans le cadre d’applications grand public de photo numérique, il existe peu de travaux à l’heure actuelle sur la conception matérielle de systèmes de vision dédiés capables de produire en temps réel du contenu à grande dynamique. Nous souhaitons donc développer un système de vision innovant capable de faire plusieurs lectures partielles de l’image tout au long de l’acquisition.

Une première partie des recherches menées concernera l’étude et le développement de plusieurs ensembles d’algorithmes de complexité différente dédiés à la reconstruction d’images à grande dynamique. La deuxième partie concernera l’implantation temps réel de ces jeux d’algorithmes dès leur disponibilité sur une plate forme matérielle. Il s’agira donc de développer un système de vision complexe comprenant un capteur d’images CMOS et une ou plusieurs unités de traitement de type FPGA et/ou DSP. Ce système d’acquisition devra être capable de réaliser, stocker et traiter plusieurs acquisitions de la même scène avec des temps d’acquisition variables. L’architecture de calcul embarquée au sein de ce système de vision devra être capable de supporter des traitements d’images évolués permettant de reconstruire en temps réel à la cadence du capteur (25 images/sec) une image à grande dynamique à partir des acquisitions multiples.

Chercheurs et enseignants-chercheurs permanents :


LE2I - Laboratoire Electronique, Informatique et Image | webmestre : Antoine Trapet | info légales | logo SPIP 2