Partenaires


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Structuration Scientifique > Vision > Méthodes et Outils pour le Traitement des Images (MOTI) > Décomposition d’images par le théorème de superposition de Kolmogorov

Décomposition d’images par le théorème de superposition de Kolmogorov

Nous nous intéressons ici au développement ou l’exploration de nouvelles décompositions d’images.

Nous souhaitons en particulier poursuivre l’étude de la décomposition basée sur le théorème de superposition de Kolmogorov. Celui-ci permet, après une représentation parcimonieuse (transformée en ondelettes), d’obtenir une nouvelle représentation efficace et ainsi, par exemple, d’améliorer le taux de compression de l’image. Une expérimentation réalisée en insérant cette décomposition dans la chaîne JPEG 2000 (entre la transformée et la quantification) confirme cette propriété. Les perspectives seront, d’un point de vue application, de valider l’intérêt de la décomposition pour le standard JPEG 2000 mais aussi de développer une technique de marquage-encryptage (watermarking). Les perspectives de recherche seront principalement focalisées sur les propriétés statistiques de la décomposition qui semblent prometteuses vis-à-vis de l’information. Par exemple, une perturbation de transmission sur la représentation ne serait pas localisée de façon spatiale (ou temporelle) mais diffusée sur toute la reconstruction de l’image puisque l’organisation des pixels dans la représentation est quasi-aléatoire ; cela diminuerait la perception de ces dégradations dans l’image reconstruite.

Chercheurs et enseignants-chercheurs permanents :


LE2I - Laboratoire Electronique, Informatique et Image | webmestre : Antoine Trapet | info légales | logo SPIP 2